01 Tribune juillet 2020

Urnes

Chères Andrésiennes, chers Andrésiens,

Le 28 juin dernier, les urnes ont rendu leur verdict dans un contexte inédit.

Nous regrettons l’abstentionnisme hors norme de plus de 58% qui a conduit à l’élection de la liste AER avec seulement 18,51% des inscrits.
Le résultat de l’élection de M. Wastl n’est pas contestable. Il l’oblige toutefois à gérer la ville dans la plus grande concertation et transparence.

Sur ce principe, nous sommes prêts à incarner une opposition constructive.

Pour autant, la réduction de notre espace de parole par la nouvelle municipalité, en réduisant notre tribune à un quart de page, n’est pas un signe de respect de la libre expression de notre opposition.

L’autre groupe d’opposition constitué par Andrésy Dynamique, laminé par une démission collective de 82% de ses candidats, ne permet qu’à six de ses représentants de siéger alors qu’il pouvait prétendre à sept élus. Comme vous, nous avons été surpris et étonné de ce non-respect d’un vote démocratique.

Lors du second conseil, la majorité a proposé une délibération fixant le montant des indemnités des élus. Elle a décidé d’utiliser la majoration possible de 15% et d’indemniser tous les conseillers à 50€ brut minimum. Ces décisions augmentent de 17,5% l’enveloppe totale pour la ville. Ce qui nous a étonné, n’est pas cette proposition, que nous avons votée, mais le discours à 180° entre ce que M.Wastl disait comme opposant et celui tenu comme Maire sur le sujet.

Notre Parti C’est Andrésy, avec 14,73% de suffrages exprimés en sa faveur, assumera ses responsabilités en étant à votre écoute dans l’intérêt de notre bien vivre ensemble.

Vous pouvez compter sur nous !
Denis FAIST, Véronique CIVEL pour Notre Parti C’est Andrésy