Impôts à Andrésy: +13% !!!

Breaking News ! #ANDRESY #IMPOTS

Comme attendu, lors du dernier Conseil Municipal (06/04/2921), le Maire d’Andrésy a annoncé une hausse de la Taxe Foncière d’environ 13% !

Après avoir présenté, il y a moins d’un mois, un premier « Rapport d’Orientation Budgétaire » où il a publiquement annoncé « Non (les impôts ne vont pas augmenter). Lorsque la Ville peut emprunter à de tels taux, il convient de le faire. », tout en indiquant que la crise sanitaire avait eu un impact négatif sur la situation financière de la ville…

Il convoque un Conseil Municipal inattendu, le 6 avril, afin de présenter un nouveau « Rapport d’Orientation Budgétaire », qui annule le précédent, et cherche à présenter une situation catastrophique des finances de la ville en vue de justifier une augmentation de près de 13% de la Taxe Foncière.

Or, non, la situation n’est pas catastrophique à long terme, et, vouloir utiliser une mesure structurelle (la hausse des impôts) pour compenser l’impact conjoncturel de la crise, des effets du pacte transactionnel « illégal » avec la CU et la légère baisse temporaire de la dotation de l’Etat, n’est ni nécessaire, ni justifié.

En amont de ce conseil municipal, nous avons envoyé à tous les conseillers, une proposition alternative permettant de « passer » la crise sans augmenter les impôts (utilisez les liens ci-dessous pour consulter: le ROB initial de la majorité AER, le ROB qui annule et remplace du dernier conseil municipal, et notre ROB alternatif qui démontre qu’une solution sans augmentation des impôts existe).

Il paraît important de rappeler que :

  • de 2014-2020 : Le Maire et trois de ses adjoints étaient membres de l’opposition municipale et, de ce fait, avaient connaissance des finances de la commune !
  • que le programme du groupe AER, lors de la campagne municipales 2020, indiquait : « la bonne tenue des finances et la garantie de stabilité des impôts locaux (taux communal) seront permises car notre programme est limité en investissements coûteux. » !
  • que dans une Interview le 18/11/2020, M. le Maire indiquait « premier point positif et capital : celui des finances communales saines et bien gérées. »
  • Et qu’en réponse à une question du public, lors du Conseil Municipal du 10/02/2021, M. le Maire a répondu et a affirmé que les impôts n’augmenteraient pas en 2021 !

Oui, Andrésy est une ville « pauvre » dû à une Dotation de l’Etat très faible par habitant et à un manque historique d’impôts des entreprises,
Oui, l’impact de la crise sanitaire, notamment sur la baisse des recettes des services, est important,
Oui, nous avions décidé de contractualiser deux emprunts « in fine » gagés sur des recettes attendues,
Oui, la signature du pacte transactionnel « illégal » avec la CU fait peser une dépense supplémentaire de 720 K€ en 2021!
Mais,
Non, le Fond de Roulement Initial n’est pas négatif. Il est de 1,6M€ début 2021 conforme à la préconisation de 1,5M€ minimum !
Non, la ville n’est pas surendettée : la dette par habitant fin 2020 est de 903€, inférieure à la moyenne des villes de même taille qui était en 2017 de 946€ !
Non, si l’on exclut le remboursement, exceptionnel, des emprunts « in fine » en 2020, le ratio de désendettement ne dépasse pas 7 ans, et la ville peut emprunter !
Non, si l’on prend (normalement) en compte la totalité des recettes réelles de fonctionnement attendues en 2021, dont la cession des terrains du projet de la Gare, tout en reprenant les prévisions de dépenses de l’exécutif, la tendance vers un effet ciseaux ne perdure pas et même s’éloigne dès 2022 !

Enfin, nous sommes heureux de constater que les alertes que nous avions prononcées sur le risque financier d’augmentation du poste « charges de personnel », même si des embauches ont eu lieu en 2020, semble prises en compte, ainsi que la renonciation, au bout de 10 mois, de l’abandon de l’augmentation de 15% du poste des indemnités des élus.

Compte tenu de ces éléments, il n’est pas nécessaire d’augmenter les taux de Taxe Foncière d’Andrésy en 2021, surtout que la Communauté Urbaine a annoncé la création de cette taxe pour 2022.

En revanche, nous proposons, parallèlement, un moratoire sur les investissements engagés :

  • Résiliation du marché Louise Weiss pour intérêt général et conception d’un nouveau projet mieux financé ? Car même si des indemnités sont à prévoir, cela permettrait de rééquilibrer son ampleur et son financement.
  • Décalage plus important de l’extension du Groupe Scolaire Denouval compte tenu du retard sur les projets immobiliers et de la réalité des effectifs scolaires (effectifs plutôt en baisse sur la ville).
  • Tout en maintenant le programme de mise aux normes handicap obligatoire.

Afin de respecter les promesses et d’agir en élus responsables, l’objectif est donc de réduire les dépenses et de limiter, temporairement, les investissements afin de passer la crise sanitaire et retrouver ainsi des marges de manœuvre, SANS AUGMENTER LA FISCALITE, afin de gérer cette situation conjoncturelle et non structurelle…

Mais il est toujours plus facile de critiquer l’héritage et d’augmenter les impôts en début de mandat, que de gérer l’impact de la crise sanitaire et de prendre la défense des contribuables andrésiens !

ROB initial de la majorité AER (fév. 2021) – SANS AUGMENTATION D’IMPOTS
ROB corrigé de la majorité AER (avr. 2021) – AVEC AUGMENTATION D’IMPOTS
ROB alternatif de l’opposition NPCA (avr. 2021) – UNE AUGMENTATION D’IMPOTS N’EST PAS NECESSAIRE

avril 8, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.