Communiqué : Collecte des déchets

Andrésy le 6 janvier 2021

Au cours des derniers jours de 2020, les contribuables Andrésiens ont eu la désagréable surprise de découvrir un nouveau planning de ramassage des déchets ménagers (principalement à destination des zones pavillonnaires) dans leurs boîtes aux lettres. Ce planning actait d’une réduction de la fréquence des collectes, mise en œuvre dès le 1er janvier 2021. D’autres n’ont pas reçu ce document ou ont eu la surprise de recevoir le calendrier de Villennes sur Seine au lieu et place de celui d’Andrésy !!!

Comment sommes-nous arrivés à cette situation déplorable :

– La communauté Urbaine, sans aucune concertation avec les communes concernées (anciens ou nouveau élus) a décidé de mettre en œuvre unilatéralement de nouvelles conditions de collectes des déchets ménagers à compter du 1er janvier 2021. Aucune délibération au sein du Conseil communautaire n’avait été préalablement proposée en ce sens. Seuls les membres du bureau ont attribué les nouveaux marchés, incluant ces modifications, courant 2019. Pour rappel, en ce qui concerne la zone dont fait partie Andrésy, 5 maires sur 9 faisaient partie de ce bureau : Achères, Carrières sous Poissy, Chanteloup les vignes, Conflans Ste Honorine et Poissy. La première information officielle de la CU à la mairie d’Andrésy sur cet état de fait a eu lieu le 17/09/2020, puis lors de la conférence des maires du 22/10/2020. Il est à noter que le maire d’Andrésy, L. Wastl n’a pas participé à cette conférence et ne s’est pas fait représenter.

– Alors qu’un « Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés » avait été élaboré et voté par le précédent conseil communautaire le 12/07/19, la Communauté Urbaine a mis « la charrue avant les bœufs » en programmant une réduction des collectes sans avoir, au préalable, mis en œuvre, tout ou partie des 30 actions de ce programme destinées à accompagner les particuliers dans la réduction de leurs déchets.

– Enfin, cette décision de la CU d’harmoniser, à terme, la collecte sur ses 73 communes, n’est pas accompagnée d’une harmonisation préalable de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) qui finance ce service. Or, pour un service identique, l’impôt doit être identique ! Il faut savoir qu’à ce jour, le taux de cette taxe varie de 4,04% à 10,90% selon les communes, sachant que pour Andrésy, ce taux est de 8,93%. Ainsi, une fois encore, les contribuables de notre ville sont plus taxés que d’autres par la CU.

Compte tenu de ces éléments, le groupe d’opposition, Notre Parti C’est Andrésy, demande la réunion d’urgence d’un conseil municipal extraordinaire afin d’exiger :
• Un moratoire d’un an de la mise en œuvre de ces modifications,
• La mise en œuvre d’un accompagnement municipal et intercommunal auprès des Andrésiens durant ce moratoire.
• La mise en œuvre préalable d’une harmonisation de la TEOM.


A défaut d’entendre ce fort mécontentement des foyers Andrésiens, les décideurs de cette nouvelle organisation, non concertée, prennent le risque d’un moindre tri afin d’optimiser le remplissage des bacs, de nomadisme des déchets de l’habitat individuel vers l’habitat collectif, mais aussi d’occupation permanente des trottoirs en fonction du calendrier…

CP_Dechets_CU-Andresy_06012020

janvier 6, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.