22 Tribune jul-août 2022

Sculptures en l'Ile 22

Chères Andrésiennes, chers Andrésiens,

Après plus de deux ans de pandémie et ses rebonds successifs et malgré les aléas climatiques que notre pays a dû subir ces dernières semaines, nous vous souhaitons une agréable période estivale.

Cette période sera peut-être l’occasion de profiter des atouts de notre ville, notamment de l’ile Nancy et, après deux ans d’absence, de l’exposition Sculpture en l’Ile.

Cette exposition, nous l’attendions et nous nous en réjouissions. Hélas, quelle déception !

Une 25ème édition, inaugurée en grande pompe, mais particulièrement réduite.

Vous l’aurez constaté, aucune œuvre sur la place du 8 mai 45 ni devant la bibliothèque, très peu de sculptures sur l’ile, dont certaines commencent déjà à se dégrader un mois après le lancement ?

µMême si les goûts et les couleurs sont des appréciations très personnelles, nous avons été perturbés par le choix de l’œuvre principale de l’artiste phare qui a investi le Moussel avec des frites de plage, des bouées et des matelas en plastique. Un peu compliqué de découvrir le message « écologique » probablement subliminal…

Notre nouvelle adjointe à la Culture aurait-elle des réponses à ces questions ? Certainement puisqu’elle était déjà conseillère déléguée à la Culture lors de la préparation. Sachez que les élus d’opposition n’ont pas été consulté sur ces choix.

Cerise sur le gâteau, lors de la visite de l’ile à l’occasion du vernissage et en présence des artistes, le Maire et l’Adjointe à la culture ont bien pris le bateau, mais, plutôt que d’accompagner les visiteurs et d’interroger les artistes, ils ont préféré rester devant l’aire de jeux et passer l’après-midi au soleil en compagnie de l’artiste vedette de l’exposition !

Quel manque de respect pour les artistes. Ils apprécieront le peu d’intérêt de la municipalité pour leur travail.

Nous, nous les remercions pour ce moment de partage plein d’émotion.

Suivez nous sur Facebook :
« Notre Parti C’est Andrésy »

NPCA, à vos côtés
Véronique CIVEL & Denis FAIST

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.