19 Tribune mars 2022

Chères Andrésiennes, chers Andrésiens,

Comme annoncé l’année dernière, le Rapport d’Orientation Budgétaire présenté, par la Majorité, au dernier conseil municipal est un véritable plaidoyer qui démontre que leur décision d’augmenter de 13% la Taxe Foncière des Andrésiens en 2021 n’était pas fondée pour surmonter l’effet conjoncturel de la crise sanitaire :
1/ Traitement de remboursement d’emprunts in fine comme une annuité normale de dette…
2/ 5 millions d’investissements annoncés et à financer pour 3,5 millions réalisés…
3/ Large dépassement du poste « charge de personnel » en 2021 du fait de leurs décisions d’embauche…
4/ « Forte augmentation des droits de mutation » (les ventes immobilières) volontairement sous évalués?
5/ Recours à l’emprunt (4 millions) qui augmente considérablement le fameux « Fond de Roulement » (la trésorerie disponible) … Alors que l’on nous annonçait l’incapacité d’emprunter…
6/ Non prise en compte des « cessions de biens » dans les recettes alors que ce sont bien des recettes constatées…
7/ 7,5 millions de nouveaux investissements pour 2022, un montant jamais réalisé sur Andrésy (capacité à faire ?), mais totalement autofinancé sans recours aux recettes fiscales
8/ Aveu d’avoir volontairement « dégradé » les chiffres du budget 2021 en décidant de signer le protocole transactionnel avec la CU GPS&O…
9/ Un abandon tacite de plus de 3 millions d’euros de trop versé à la CU de 2016 à 2021 (soit 3,5 fois la hausse de la TF de la ville) !
Au final, le résultat 2021 devrait afficher un résultat positif de plus de 3M€. Sans le coup-de-massue-fiscal, il aurait été de 2,2M€…
Ce coup-de-massue a été encore aggravé lors du dernier conseil communautaire par l’instauration d’une Taxe Foncière de 6 points avec pour Mme MADEC, un vote POUR et pour le Maire et sa 1ère Adjointe, une ABSTENTION (soit un accord tacite) alors que les conseillers n’avaient pas toutes les informations pour en décider.
C’est donc en deux ans, pour les propriétaires Andrésiens, une augmentation de leur fiscalité d’environ 32%. Quels sont les revenus qui ont augmenté de plus de 30% sur la période ? Comment justifient-ils ce coup fatal porté au pouvoir d’achat des Andrésiens ?

Suivez nous sur Facebook :
« Notre Parti C’est Andrésy »

NPCA, à vos côtés
Véronique CIVEL & Denis FAIST

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.