16 Tribune décembre 2021

Chères Andrésiennes, chers Andrésiens,

Projets Immobiliers : le principe de réalité !

Près de 1 000 logements dont 40% sociaux d’ici la fin du mandat !

Comme indiqué dans « Andrésy Mag » de novembre, « la Loi SRU, renforcée par la Loi Duflot, impose à la ville de détenir 25% de logements sociaux sur son territoire » et ce théoriquement d’ici 2025 !

Heureusement que, comme la signale le dossier dédié à ce sujet, la municipalité précédente, afin de permettre concertation et négociations, avait instauré des veilles foncières qui ont fait émerger les six projets « ville », en complément des éventuels projets privés.

Rappelons, ici, les déclarations des élus AER, dans l’opposition à cette époque :

  • Le projet de la Gare n’est pas assez dense : Il faut passer de 110 logements à l’hectare à 126 comme le permet la Loi !
  • Il paraît juste et équitable que des communes déficitaires comme Andrésy construisent plus de logements sociaux !
  • Même avec 40% de logements sociaux par opération, ce ne sera pas suffisant pour atteindre les 25% imposés !

Qui sont ceux qui voulaient densifier la ville et les opérations sociales ?

La volonté de concertation et de co-construction, que nous avions aussi proposée dans notre programme, est, nécessaire. Toutefois, certaines décisions de la Majorité et de la CU ont fait prendre du retard et vont faire que la quasi-totalité des travaux de ces programmes vont s’étaler de 2023 à 2026, transformant la ville en vaste chantier pour un apport de population d’environ 2 400 habitants.

  • Comment avec ces retards respecter les objectifs triennaux de logements sociaux imposés par le Préfet sans payer de surpénalité ?
  • Comment financer les services et les équipements nécessaires à ces nouveaux arrivants ?

Ou quand la réalité s’impose à la majorité !

Suivez nous sur Facebook :
« Notre Parti C’est Andrésy »

NPCA, à vos côtés
Véronique CIVEL & Denis FAIST

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.